L’hydrogène, évolution des batteries

Conduire un véhicule électrique avec 600 km d’autonomie dont le plein dure seulement 5 minutes, c’est le confort qu’offre l’hydrogène par rapport aux batteries classiques.

L’hydrogène n’a pas l’impact écologique des batteries, de la fabrication au recyclage en passant par leur poids. Pour l’anecdote, la Riversimple Rasa est une voiture à hydrogène qui pèse moins (580kg) qu’une batterie de véhicule électrique…

Le frein : le manque de stations

Déjà 14000 dans le monde dont 100 taxis à Paris : les véhicules à hydrogène rencontrent le succès chez les professionnels mais pas chez les particuliers. Ces derniers attendent plus de stations de recharge, lesquelles nécessitent plus de clients pour être construites…

La solution : individualiser les stations

AutonomHy propose aux acheteurs de voiture à hydrogène de quoi produire leur carburant à domicile La technologie, l’électrolyse de l’eau, est éprouvée : les voitures et stations à hydrogène sont en effet déjà présentes dans les villes en toute sécurité.

Le modèle de l’hybride

Pour limiter les coûts, il est plus pertinent d’avoir une petite station à la maison, qui couvre les trajets quotidiens (environ 60 km d’autonomie en une nuit de recharge). Les longs trajets nécessitent une puissante station publique, capable dès aujourd’hui de fournir en 600 km d’autonomie en 5 minutes. 

Comme pour une voiture hybride, les courts trajets sont parcourus grâce à l’électricité de la maison ou du lieu de travail, mais les longs trajets nécessitent une station à carburant.

Encore plus écologique

La différence avec l’hybride, c’est que le carburant hydrogène ne pollue pas, ni à la consommation (contrairement aux carburants fossiles) ni à la fabrication du système de stockage (contrairement aux batteries). Et il n’y a pas de problème de recyclage. Ni de risque de marée noire ou d’incendie d’usine de produits toxiques…

Rendre acceptable l’éloignement des stations

Bien que les stations d’hydrogène publiques restent rares donc éloignées des clients, il est acceptable d’y faire un détour occasionnellement, pour les longs trajets. En témoigne le succès des voitures électriques à batterie avec prolongateur d’autonomie hydrogène, qui s’utilisent pareillement.

Un tel dispositif permettra donc de démocratiser la voiture à hydrogène, pour une mobilité propre durant tout son cycle de vie, et utilisant un savoir faire local.

Anticiper le futur de l’énergie

Le développement et la baisse de prix des énergies renouvelables, ainsi que le déclin du nucléaire et des énergies fossiles vont faire monter les coûts de l’électricité, et favoriser l’autoconsommation énergétique des ménages. L’hydrogène permet de stocker l’énergie issue de sources intermittentes (solaire, éolien…) pour alimenter à la demande un véhicule, l’électricité de la maison, la chaudière, le drone de loisirs…

Enjeux géopolitiques

Consommer de l’électricité et du carburant produits localement, ça n’est pas seulement diminuer les pollutions néfastes pour la santé et l’environnement. C’est aussi ne pas dépendre d’un autre pays pour faire tourner l’économie et le quotidien des français. C’est aussi ne pas dépendre de grandes entreprises productrices et distributrices de carburant. C’est donc ne pas craindre des pressions politiques, des hausses de prix, des grèves